Le suivi médical de la grossesse

La grossesse nécessite plusieurs consultations médicales, à la fois pour suivre l’état de santé de la future mère et le bon développement du fœtus : l’Assurance Maladie prévoit sept visites médicales obligatoires. Une première visite est effectuée avant la fin du 3e mois puis chaque mois jusqu’à l’accouchement.

Bien entendu, en cas de symptôme inquiétant, il ne faut pas attendre le prochain rendez-vous mensuel pour consulter. Le suivi médical permet de mettre en œuvre au plus vite les mesures adéquates chez les femmes dont la grossesse s’avère à risque, notamment en recommandant un alitement, en instaurant des traitements ou en les orientant vers des maternités dites de niveau 2 ou 3, adaptées pour accueillir des grossesses compliquées et des nouveau-nés prématurés.

La future mère a également droit à huit rendez-vous chez une sage-femme pour préparer la venue au monde de l’enfant (« Entretien du quatrième mois » et « Préparation à l’accouchement et à la parentalité »).

Grossesse et boissons alcoolisées

La consommation d’alcool chez la femme enceinte est la première cause non génétique de handicap mental chez l’enfant en France. On estime pourtant qu’environ 23 % des Françaises consomment de l’alcool pendant leur grossesse. Pour cette raison, les autorités sanitaires mènent régulièrement des campagnes d’information invitant les femmes enceintes ou qui allaitent à s’abstenir de toute consommation de boissons alcoolisées.

La consommation d’alcool chez la femme enceinte est la première cause non génétique de handicap mental chez l’enfant en France. Pourtant, selon une étude de l’Institut de veille sanitaire parue en 2013, environ 23 % des Françaises consomment de l’alcool pendant leur grossesse. Pour cette raison, les autorités sanitaires mènent régulièrement des campagnes d’information invitant les femmes enceintes ou qui allaitent à s’abstenir de toute consommation de boissons alcoolisées.